Protéger la biodiversité, préserver les ressources

Des autoroutes et des territoires

APRR s’engage pour la protection de la biodiversité et une gestion raisonnée des ressources. Corridors biologiques, passages à faune, gîtes pour chauves-souris, APRR œuvre en faveur de la préservation de la biodiversité. 
L’action d’APRR s’articule également autour des savoir-faire existant au sein du Groupe et de techniques sobres permettant de limiter la consommation des ressources naturelles

La parole de l'expert

"Les autoroutes offrent de nombreuses opportunités de contribution concrète à la stratégie nationale biodiversité. APRR est en interaction directe avec les milieux naturels et s'implique depuis de nombreuses années dans l'analyse du comportement des espèces végétales et animales, la mise en œuvre de mesures de prévention et de préservation. Par exemple en lien avec la Stratégie nationale pour la biodiversité, APRR a un réseau d'apiculteurs-salariés."

Valérie David
Directrice développement durable d'Eiffage

Faire de l’autoroute un partenaire de la biodiversité

APRR est engagé dans des actions de préservation de la faune et de la flore à court et moyen termes (horizon 2018-2020).  

Corridors biologiques, passages à faune ou écoducs, gîtes pour chauves-souris et observatoires… De nombreux ouvrages ont été construits pour protéger les espèces animales, comme par exemple sur l’A39 entre Dole et Bourg-en-Bresse ou près de Grenoble dans la vallée du Grésivaudan. Sur l’A39, les passages à faune permettant aux animaux de traverser les autoroutes en toute sécurité sont situés à seulement 4 km de distance les uns des autres : il y en a 38 sur une autoroute de 150 km.

Dans le cadre de la Stratégie nationale pour la biodiversité, le Groupe mobilise ses collaborateurs et ses clients. Un projet d’apiculture mené en partenariat avec le Réseau Bzzz a entraîné l’installation de ruches sur de nombreux sites d’exploitation du Groupe. Devenus apiculteurs bénévoles, les collaborateurs d’APRR entretiennent depuis leurs ruchers et en récoltent chaque année le miel. Pour protéger la flore, APRR encourage la limitation du recours aux pesticides et l’adoption de la tonte raisonnée ("écologique") créant de nombreuses prairies fleuries le long de son réseau. 

APRR développe également des aires "biodiversité compatibles". L’installation de panneaux informatifs permet au Groupe de sensibiliser les voyageurs à la richesse de la biodiversité de certaines aires et à l’importance de sa préservation. 

D’une manière plus prospective, APRR participe avec Eiffage aux réflexions pour l’émergence d’une autoroute durable. Au sein du Club Infrastructures Linéaires et Biodiversité (CILB) et dans le cadre du programme ITTECOP (soutenu par l’ADEME et le ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie), APRR pense l’intégration des grandes infrastructures au sein des écosystèmes naturels. 

Optimiser la gestion de l’eau

APRR et AREA ont inscrit leurs nouveaux programmes pluriannuels de protection de la ressource en eau dans le cadre des contrats de plan 2014-2018. Le Groupe a élaboré une politique de préservation de la ressource structurée autour de la maîtrise de la consommation, de la prévention des pollutions, de l’homogénéité des bonnes pratiques et du développement de solutions innovantes. 

Un réseau transférant les eaux des bassins versants vers les cours d’eau a permis d’optimiser la gestion des eaux. Le réseau collecte également l’intégralité des eaux de la plateforme autoroutière au sein d’ouvrages de traitement spécifique : des bassins multifonctions.

Au quotidien, des engagements formels ont été pris par le Groupe : l’organisation des chantiers vise la réduction de la consommation, le recyclage et la prévention de la pollution. Les équipes sont mobilisées pour gérer les risques de pollution par déversement ainsi que les équipements d’assainissement.

Organiser la préservation des ressources

APRR dispose d’un patrimoine naturel de plus de 1 000 hectares - accotements, talus, terre-plein centraux et aires. Les sols, et plus largement les espaces naturels, font l’objet d’une politique spécifique intitulée "Politique espaces naturels". Elle défend la sécurité des salariés, des riverains et des clients, le respect des engagements environnementaux de l’entreprise et la pérennité des ouvrages. 

APRR a développé une expertise aujourd’hui reconnue dans la gestion et la maîtrise des ressources : utilisation de techniques et méthodologies innovantes concernant l’utilisation du sel, la coupe d'arbres et l’emploi d’engrais phytosanitaires. Le Groupe diffuse son expérience auprès de ses collaborateurs via des actions de sensibilisation et de partage des bonnes pratiques. 
 
Depuis 2011, APRR dispose d’une politique de recyclage des matériaux de chaussées qui définit une variante recyclage ainsi que des taux cibles d’enrobés recyclés.

Chaque hiver, pour permettre à ses clients de se déplacer malgré la neige et le verglas, APRR met en œuvre un programme dit de "viabilité hivernale" : 60 000 tonnes de sel sont répandues sur les routes. Désormais, APRR remplace le gros sel extrait des marais salants de Méditerranée par de la fine de sel, un résidu industriel. Fruit d’un partenariat avec des acteurs locaux, cette démarche impulsée par AREA fait rimer prouesse technique, enjeu économique et réduction de l’empreinte écologique. L’initiative a reçu en 2012 la mention spéciale du jury dans la catégorie "Écologie Industrielle" du Prix Entreprise et Environnement. 

À voir également