Le plan de relance autoroutier

Un investissement de 719 millions d’euros

Le 9 avril 2015, les sociétés concessionnaires et l’État ont conclu un accord portant notamment sur un plan de relance autoroutier d’un montant total de 3,2 milliards d’euros. Ce plan a pour objectif de moderniser les réseaux autoroutiers tout en soutenant l’emploi dans le secteur des travaux publics et des services.
 
Dans ce cadre, APRR et sa filiale AREA investiront 719 millions d’euros qui permettront d’exploiter 35 kilomètres supplémentaires, portant à 2 323 le nombre de kilomètres du réseau APRR.
 
Parallèlement à cet investissement, le plan de relance autoroutier prévoit un allongement des contrats de concession APRR et AREA, respectivement jusqu’en 2035 et 2036.

Financer des infrastructures nouvelles et des services inédits

Dans le cadre du plan de relance autoroutier, APRR financera la réalisation de cinq opérations phares :
  • l’aménagement de la traversée de Grenoble (Isère)
  • l’aménagement de l’A75 à 2x3 voies au sud de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
  • l’interconnexion entre la route Centre-Europe Atlantique et le réseau APRR à deux endroits : par l’A406 Ouest à Mâcon (Saône-et-Loire) et avec l’A71à Montmarault (Allier)
  • un dispositif d’échanges entre l’A36, la RN 1019 et la RD 437 près de Belfort (Territoire de Belfort).
APRR s’est engagé à développer des mesures commerciales et d’accompagnement auprès de ses clients pour encourager les modes de déplacement innovants et l’écomobilité (covoiturage, offre jeunes, véhicules électriques et autocars longue distance).

À voir également